Les tendances écologiques sont grandissantes, les organisations et associations poussent de plus en plus le monde à faire attention à l’environnement. Ce qui devient tendance et confortable, les gens apprécient de plus en plus de passer du temps dans un lieu écoresponsable, naturel. Les Parisiens, aussi culturels et sophistiqués que l’image qu’atteste la capitale Française, adoptent à merveille les prédispositions respectueuses de l’environnement.

Le green business et développement durable

Paris, la ville lumière : de par son excellence culturellement brillante ou son éclairage trop intense.
Les projets écologiques de la France s’observent dans toutes les villes et villages, mais la capitale en est le miroir. Pour cela il existe déjà des tendances du business écologique à commencer par le modèle d’entreprise sociétale et environnementale, communément appelé RSE et dont l’objectif est de faire fonctionner une entreprise tout en étant responsable de ses pratiques. Quelques-unes des pratiques seraient de passer à un fournisseur d’énergie renouvelable, d’établir un plan de réduction de déchet ou de recyclage, de réduire sa consommation de papier ou encore évaluer sa consommation en eau. En somme, l’optimisation des ressources est un réel besoin environnemental. En outre la rénovation et isolation des bâtiments sont importants, notamment pour remettre au goût du jour ces derniers et continuer à faire vivre la capitale. L’avancée technologique va de pair avec le développement durable. L’un ne va pas sans l’autre. Les avancées technologiques sont si compétentes que l’on peut aujourd’hui construire des infrastructures économiques, durables et « décarbonées ».

Paris, la ville qui foisonne de cafés et boutiques en tout genre, attirant toutes personnes avides de sensations. Les commerçants l’ont bien compris ! Friperies, magasins éthiques et de seconde main se sont déployés pour un succès prodigieux, cafés et restaurants végétariens tous aussi responsables sont lancés pour le bonheur de chacun.
Un engouement particulier se fait du côté des cafétérias, à noter par exemple Wild and the moon, une petite chaîne au look actuel ayant recours à des produits biologiques, étiques et équitables. Les produits proposés biologiques, végétariens et sans gluten encouragent une consommation saine, associé à des jus détoxifiants extraits sur place, les menus sont attirants et les saveurs séduisent un auditoire aux papilles ravis. Cet enthousiasme grandissant pour des produits le moins industrialisés possible apporte une sensibilité et diminue la ferveur des fast-foods, nocifs pour la santé. L’utilisation de bons produits à bon escient peu faire des merveilles : Jus végétaux, smoothies, super bowls et plats végétariens sans gluten, la tendance est grande ! C’est une nouvelle avancée, un pas vers la considération de ce que nous ingurgitons, aussi responsable pour notre corps, notre santé est la première affectée lors d’un manque de développement durable. De plus, ces nouvelles cafétérias ont bien acquis le système de RSE, la plupart des ustensiles utilisés sont biodégradables ou réutilisables.

L’énergie verte

Le vert c’est la nature, celle qui nous redonne tous nos sens et fait vibrer notre intérieur. Paris et ses alentours l’ont bien compris, les parcs naturels sauvegardés ne cesseront d’exister. De nouveaux Éco jardins et parcs sont construits, le projet fleurit comme un charme.

Un peu partout dans la capitale s’animent progressions et développements, c’est ainsi que se peaufine le projet que Paris a lancé il y a peu de temps, toujours en cours, dans un but commun. Les architectures d’un nouveau Paris s’affinent dans un objectif de reconnaissance de l’environnement et de la nature.
Les éco jardins utilisent le même principe que les RSE ; l’agriculture est faite sans pesticide, le potentiel de biodiversité est employé de façon importante, la faune est la flore est diverse et vit en liberté, savoir-faire et échanges sont partagés à qui veut participer, en somme, la reproduction de la nature se fait avec patiente et bonne humeur. Les parcs eux, retiennent souvent des bassins d’eaux, et sont organisés de manière à créer un espace de détente naturel.

Accroissement du tourisme à Paris

Fans de nouveauté, de mode et de variété de paysage les touristes s’emparent de billets pour rejoindre la capitale aux milles flambeaux.
Les atouts durables du tourisme à Paris font fureurs pour un séjour plus respectueux de l’environnement, dont beaucoup sont touchés. Pour une année record en 2017 : 33,8 millions de visiteurs s’y sont rendus. Parmi eux, 43% sont des touristes Français. Les nouvelles tendances qui changent l’industrie du tourisme y sont pour quelque chose, les activités innovantes font le buzz.

En outre, Mondiale Tourisme estime un accroissement touristique considérable à venir. Par conséquent les innovations écoresponsables sont de mises, le tourisme et l’impact écologique vont de pair. Ainsi développer un tourisme écoresponsable devient une priorité pour le pays, tout comme les moyens écoresponsables utilisés par le lieu des visiteurs, convainc davantage ces derniers.

L’écotourisme dans la capitale

L’engagement de la capitale Française aux transitions énergétiques devient un critère de taille pour les visiteurs, l’écotourisme fait tout son charme. À commencer dans un hébergement écoresponsable, les auberges, chambres d’hôte ou hébergements labellisés optent de plus en plus pour une démarche de développement durable, ce qui leur permet un renouveau et une sécurité durable. Les ambiances décontractés et authentiques prennent les devants pour offrir des séjours verdoyants. Dans une même logique les déplacements quotidiens se font écoresponsable. Se rendre à Paris et y circuler demande une réflexion préalable ; en effet s’y rendre en train serait le moyen le plus écologique, de pair avec le co-voiturage, très à la mode. Mais de surcroît, l’avion ne serait pas un moyen de transport plus polluant que la voiture. Pour pouvoir visiter, des réseaux éco-malins sont à dispositions un peu partout dans la ville et pour bouger en douceur sans polluer le vélo vous attend pour une dépense agréable ! D’ailleurs un programme fut mis en place pour les plus ambitieux, un parcours exceptionnel de 450 km, partant de la fameuse cathédrale Notre-Dame jusqu’au Mont-saint-Michel est disponible pour tous. Finalement, de multiples circuits sont à disposition des visiteurs pour un tour dans Paris et dans des endroits respirables. Au demeurant, faire du vélo est très bon pour la santé toujours dans une logique écoresponsable. En plus de faire pratiquer une activité sportive, le vélo permet de réguler la tension, faire diminuer le stress en dégageant la bien aimée hormone du bonheur, l’ocytocine.

Enfin, pour se faire plaisir avec ce que l’on apprécie le plus : la nourriture, il est indispensable de penser aux bons produits locaux. Et cela, les adresses de restaurants éthiques sont faciles à obtenir sur le net ou les plans de chaque arrondissement. De même pour les épiceries et marchés bio qui emplissent les ruelles et abondent de clients satisfaits.

En toute cohérence le public s’habitue et apprécie les démarches écoresponsables, si certains sont encore sceptiques, les nouvelles générations conscientes de son importance sont très réceptives. Bientôt, nous passerons au tourisme énergétique dans toute la France pour étendre la découverte d’un pays qui regorge d’éléments culturels, un pays aux ressources infimes et aux paysages splendides.